.st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;}

Les Bases Du Référencement Naturel 

minutes de lecture

Vous souhaitez mettre en place une stratégie de marketing digital avec du référencement naturel pour acquérir du trafic ? Et vous vous demandez quelles sont les meilleures pratiques de référencement ?

Les meilleures pratiques de référencement sont là pour aider à améliorer le classement d'un site web dans les moteurs de recherche. Elles comprennent :

  • l'optimisation sur site,
  • la recherche de mots clés,
  • et la création de liens retour ou backlinks vers un site.

En d'autres termes :


Il y a un million de choses que vous pouvez faire pour obtenir un meilleur classement dans Google avec des stratégies et techniques avancées de référencement.

Mais il est important de commencer par les bases du référencement naturel.

En effet, vous devez vous assurer que votre site respecte ces fondamentaux. C'est indispensable pour construire un socle solide. C'est une fois que ce socle est en place que vous pourrez aller plus en profondeur avec des approches avancées.

Sur ce, voici les bases du SEO avec les 10 meilleures pratiques de référencement les plus importantes que vous devez connaître.

1. Ajouter le mot-clé principal au début de votre contenu

Ce n'est pas un secret qu'il faille utiliser votre mot-clé plusieurs fois sur votre page. Mais vous ne savez peut-être pas que l'emplacement de votre mot-clé fait également une différence.

Plus précisément, vous devez mentionner votre mot-clé principal au moins une fois en haut de votre page.


Pourquoi cela est-il important ?

Google accorde plus d'importance aux termes qui apparaissent en haut d'une page Web.

Par exemple, cet article est optimisé autour de la requête "bases du référencement naturel". J'ai donc mentionné ce terme une fois dans les 25 premiers mots de mon contenu.

Simple !

2. Rédiger des titres, des descriptions et des contenus uniques

Éviter le contenu dupliqué est l'une des meilleures pratiques de référencement les plus importantes à garder à l'esprit.

En fait, Google a déclaré que vous devez éviter "les versions dupliquées ou quasi dupliquées de votre contenu sur l'ensemble de votre site". Cela comprend :

  • Balises de titre
  • Balises de méta-description
  • Pages de produits de commerce électronique
  • Pages d'atterrissage
  • Texte alt des images
  • Pages de catégories

En gros, si vous publiez une page sur votre site, le contenu de cette page doit être 100% unique.

Si vous gérez un petit blog avec une page d'accueil et une série d'articles, cette règle est assez facile à suivre.

Mais si vous êtes propriétaire d'un site de e-commerce avec des milliers de produits, écrire un contenu unique pour chaque page peut s'avérer délicat.

Délicat... mais qui en vaut la peine.

Si vous avez du mal à rédiger du contenu pour chaque page, envisagez de regrouper les pages qui ont un contenu similaire. Ou utilisez la balise canonique (lien en anglais).

3. Optimiser votre balise titre pour le référencement

Lorsqu'il s'agit de référencement sur page, votre balise titre est essentielle.
Google a même déclaré que : "il est important d'utiliser des titres de haute qualité sur vos pages Web".

Voici comment tirer le meilleur parti de la balise titre de votre page :

Commencez par votre mot clé principal : "Commencez par" signifie simplement que vous commencez votre balise titre par votre mot clé cible.

Pourquoi est-ce important ?

Les moteurs de recherche sont très attentifs aux termes que vous utilisez dans votre balise titre. C'est pour cette raison que votre mot-clé doit figurer dans le titre de votre page.

Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que Google accorde également plus d'importance aux mots et aux expressions qui apparaissent tôt dans votre titre.

Donc, si cela a du sens, commencez votre titre avec le mot-clé pour lequel vous voulez être positionné.

Exemple

Vous êtes photographe et vous proposez des photos de grossesse.

Il s'avère que le mot "Photographe de grossesse" est un mot identifié comme intéressant pour vous d'un point de vue volume de recherche et de concurrence.

Pour en profiter, vous allez alors :


  1. créer une page dédiée à la photo de grossesse,
  2.  et faire en sorte que votre balise titre commence avec cette phrase exacte.

A noter : Parfois, il ne sera pas possible d'utiliser votre mot-clé aussi tôt. Ceci car votre balise titre aurait l'air étrange. Alors, oui, l'optimisation pour les moteurs de recherche est importante. Mais vos balises de titre doivent également être correctement lues et comprises par les internautes.

Si vous n'êtes pas en mesure de commencer votre balise titre par un mot clé, ce n'est pas grave. Il suffit d'inclure votre mot-clé le plus tôt possible afin que Google et les autres moteurs de recherche puissent voir clairement le sujet de la page en question.

Utilisez un seul mot-clé par titre : Google a été très clair sur ce point. Il ne veut pas que vous remplissiez votre titre avec un tas de mots-clés différents (aussi connu sous le nom de "bourrage de mots-clés").

Au contraire, vous devez utiliser un seul mot clé principal dans votre titre. Et si votre page est de haute qualité, vous serez naturellement classé pour ce mot-clé... Mais aussi pour beaucoup d'autres.

En effet, ce n'est pas parce que vous optimisez une page autour d'une requête précise que cette page ne peut pas être visible sur d'autres requêtes.


Si votre page contient un contenu de haute qualité, elle pourra se classer dans le top 5 pour son mot-clé principal. Mais votre page pourra également se positionner pour des dizaines ou centaines de mots-clés différents.


Et avez-vous besoin d'optimiser votre page autour de ces dizaines ou centaines de mots-clés différents ? Pas du tout !

Rédigez des titres convaincants et partageables : Vos balises de titre doivent donner envie aux gens de cliquer sur votre page pour en savoir plus.

Pourquoi ?

Lorsque de nombreuses personnes cliquent sur votre résultat dans Google, vous pouvez obtenir un meilleur classement pour ce terme.

Une fois que le référencement d'une page est assuré, cherchez à optimiser votre titre pour les clics et les partages.

4. Optimiser la vitesse de chargement de votre site

Google ne parle généralement pas publiquement des facteurs de classement de son algorithme.

Par conséquent, lorsqu'il parle longuement d'un signal de classement spécifique, vous savez qu'il s'agit d'une question importante.

La vitesse de chargement du site est l'un de ces rares facteurs de classement.

C'est pourquoi je vous recommande vivement de faire en sorte que votre site se charge aussi rapidement que possible.

(Surtout sur les appareils mobiles).

La première étape consiste à évaluer la vitesse de chargement actuelle de votre site. Ainsi, vous saurez où vous en êtes avant de commencer à faire des changements.

Je vous recommande l'outil très utile PageSpeed Insights.
Après tout, les recommandations que vous obtenez de cet outil proviennent de Google lui-même.

De plus, il ne se contente pas de vous dire si votre page est rapide ou lente. L'outil vous fournit un rapport détaillé qui indique les moyens d'améliorer la situation.

Si vous souhaitez approfondir la question de la vitesse des pages, consultez Web Page Test.
Il s'agit d'un outil gratuit qui tend à donner une idée plus précise de la façon dont votre site se charge pour les utilisateurs réels.

Quoi qu'il en soit, voici quelques moyens d'améliorer la vitesse de chargement de votre site.

  • Compression des images : C'est un point important. Les images ont tendance à représenter la majeure partie de la taille d'une page (en termes de Ko). C'est pourquoi je vous recommande d'utiliser un outil comme Tiny JPG ou PNG pour réduire la taille de vos images avant intégration.
  • Utilisez des thèmes légers : Les thèmes WordPress lourds peuvent ralentir votre site de manière dramatique. Si votre thème n'est pas optimisé pour la vitesse, envisagez d'en adopter un qui le soit et éventuellement d'investir dans un plugin dédié à la rapidité tel que WP Rocket.
  • Utilisez le lazy loading : Le lazy loading des images peut augmenter la vitesse de chargement de votre site de 50 % ou plus. L'inconvénient est que les images s'affichent lorsque les utilisateurs font défiler la page, ce qui n'est pas bon pour l'ergonomie. Il s'agit donc d'un compromis à accepter.
  • Utilisez un CDN : les CDN diffusent les images et autres médias de votre site sur des serveurs proches de vos utilisateurs.

5. Suivre les résultats avec la console de recherche Google

Si vous n'avez pas encore configuré la console de recherche Google, vous ne pouvez pas savoir ce qu'il en est de votre référencement.

La Search Console est comme un tableau de bord en direct qui vous permet de savoir comment votre site se comporte dans les pages de résultats de recherches (ou SERPs en anglais).

La Search Console possède un grand nombre de fonctionnalités et d'outils intéressants. Mais vous n'aurez probablement pas besoin de la plupart d'entre eux.

En guise de recommandation, je vous recommande plutôt de consulter régulièrement les trois rapports suivants .

Performances : Ces données vous permettent de savoir combien de personnes voient et cliquent sur votre site dans la recherche Google.

Vous pouvez également voir les mots-clés exacts que les internautes utilisent pour trouver votre contenu... et où vous avez tendance à vous classer.

Tout cela est très utile en soi. Mais la vraie valeur réside dans le suivi de vos impressions et de vos clics au fil du temps. S'ils remontent, il est clair que ces meilleures pratiques de référencement fonctionnent.

Dans le cas contraire, il est peut-être temps d'essayer une autre approche.

Couverture : Le rapport de couverture vous permet de savoir quelles pages de votre site ont été indexées par Google.

Il vous indique également si l'exploration complète de certaines de vos pages pose problème.

Si vous voyez des "erreurs" et des "avertissements", je vous recommande de les corriger au plus vite.

Après tout, si Google ne peut pas indexer votre page, elle ne sera pas classée. Heureusement, Google ne vous dit pas simplement : "Nous ne pouvons pas indexer cette page". Il vous indique généralement la cause du problème.

Améliorations : La principale chose à laquelle il faut prêter attention dans ce rapport est la section "Ergonomie mobile".

Étant donné que l'index de Google est désormais axé sur les mobiles, vous devez absolument vous assurer que votre site est facile à utiliser sur les smartphones.

6. Optimiser les images pour le référencement

Le référencement des images ne sert pas uniquement à obtenir un classement dans Google Images.
Google a récemment indiqué que des images correctement optimisées peuvent aider vos pages à être mieux classées dans la recherche Web de Google (source en anglais).

Si vous utilisez des images sur votre page, vous devez donc vous assurer qu'elles sont optimisées pour le référencement.

Heureusement, c'est TRÈS facile. Il vous suffit de garder à l'esprit ces deux meilleures pratiques en matière de référencement des images.

Nommez vos images avec des noms de fichiers descriptifs : Google ne peut pas (encore) "voir" les images. Le nom de fichier de votre image est un élément qui l'aide à comprendre le contenu de votre image.

Par exemple, disons que vous avez une image de crêpes sur votre site.
Évitez de nommer cette image tel que : image89.png.

Utilisez plutôt un nom de fichier qui décrit réellement le contenu de l'image comme : pile-de-crepes-sur-une-table.png

Utilisez le texte Alt de l'image : Google a déclaré qu'il s'appuie largement sur le texte alternatif pour comprendre les images.

Il faut quelques secondes supplémentaires pour rédiger un texte alternatif pour chaque image. Mais cela en vaut grandement la peine.

Par exemple, vous voulez absolument éviter que votre photo de crêpes ait un texte alt comme celui-ci : <img src="pile-de-crepes-sur-une-table.png" alt="image18">

Comme pour le nom de votre fichier, vous devez rédiger un texte alternatif descriptif qui permette aux moteurs de recherche de savoir à quoi correspond votre image : <img src="pile-de-crepes-sur-une-table.png" alt="image d'une pile de 3 crêpes sur une table en bois">

7. Utiliser le maillage interne

Les liens internes sont l'une des meilleures pratiques de référencement les plus faciles à utiliser.

Il vous suffit d'ajouter un lien d'une page de votre site vers une autre page de votre site.

Cela dit, il ne faut pas ajouter un tas de liens internes au hasard.

Aussi, et même si les liens internes aléatoires sont probablement préférables à l'absence totale de liens internes, je vous recommande de mettre en œuvre ces conseils pour tirer le meilleur parti des liens internes.

Utilisez un texte d'ancrage riche en mots clés : Google utilise votre texte d'ancrage comme un indice sur le contenu d'une page.

Le texte d'ancrage des liens aide Google à comprendre le sujet de chaque page. Il va sans dire que vous devez utiliser un texte d'ancrage qui inclut votre mot-clé principal.

Par exemple, le lien interne présent tout au début de cet article renvoie à ma page sur le "stratégie marketing digital". Et, comme vous pouvez le voir, le texte d'ancrage de mon lien interne contient exactement ce terme.

Envoyez de l'autorité aux pages qui en ont besoin : En général, vous voulez créer des liens internes vers des pages qui n'ont pas beaucoup (ou pas du tout) d'autorité de lien.

Lorsque vous créez un lien vers une page, vous lui envoyez de l'autorité... ce qui peut améliorer son classement dans Google.

Tout cela étant dit :

Je ne réfléchirais pas trop à cette étape. Créer des liens des ANCIENNES pages vers les NOUVELLES pages est efficace et suffisant. Les anciennes pages ont généralement plus d'autorité que les nouvelles.

Et ce petit raccourci permet d'utiliser les liens internes sans avoir à analyser chaque page de votre site.

8. Publier du contenu de qualité

Si vous avez commencé à vous renseigner sur le référencement, vous avez probablement entendu parler de l'importance du "contenu de qualité".

Et c'est vrai : publier du contenu original et utile peut vous aider à être mieux classé dans Google.

Le problème, c'est que ce que la plupart des gens considèrent comme du "contenu de haute qualité" a changé au cours des dernières années.

Je m'explique :

À l'époque, vous pouviez publier un article de blog de 1 000 mots et épater les gens. Aujourd'hui ? Un article de blog de 1 000 mots n'a rien d'exceptionnel.

Une enquête sur les blogs menée par Orbit Media a révélé que le blogueur moyen consacre désormais plus de 3 heures à un seul article.

Combien de temps faut-il pour rédiger un article de blog

(C'est 44 % de temps en plus qu'en 2014)

9. Créer des liens retour vers votre site Web

Est-ce que les backlinks sont toujours un signal de classement important pour Google ?

Oui !

Une étude récente de SEMrush a révélé que les backlinks étaient fortement corrélés à un meilleur classement dans Google.

Les backlinks améliorent le SEO

Voici quelques moyens de créer des liens vers votre site.

Premièrement, concentrez-vous sur les formats de contenu qui ont tendance à être les plus performants en termes de liens retour.

Les articles répondant à des questions "Pourquoi" et "Comment" (ainsi que les infographies) obtiennent plus de liens que les autres types de contenu (comme les vidéos).

Cela ne veut pas dire que la publication de ce type de contenu entraînera automatiquement des liens. Mais, du moins selon diverses études, cela peut augmenter les chances que d'autres personnes créent des liens vers vous.


Deuxièmement, créez du contenu avec une "accroche".

Une accroche est un angle, un avis marqué ou quelque chose de controversé qui encouragera les gens à créer naturellement des liens vers vous.

10. Améliorer l'expérience utilisateur de votre site

L'amélioration de l'expérience utilisateur (UX) de votre site peut contribuer directement et indirectement à votre référencement.

L'UX peut contribuer directement au référencement, car Google sait quand les internautes repartent après avoir atterri sur votre site à partir des résultats de recherche.

Cela est appelé le rebond. Si un nombre relativement important de personnes repartent de votre site vers les résultats du moteur de recherche (ce qui induit un taux de rebond fort), cela indique à Google que votre résultat n'a pas donné au chercheur ce qu'il cherchait.

Et votre classement dans les moteurs de recherche peut commencer à chuter.

Vous pouvez obtenir une mesure approximative de ce phénomène à partir de Google Analytics. Si votre page a un taux de rebond très élevé, c'est peut-être le signe que les utilisateurs ne trouvent pas ce qu'ils recherchent.

L'UX peut aussi indirectement contribuer au référencement, car les gens sont plus enclins à partager et à créer des liens vers des sites conviviaux et clairs.

Donc, si votre site est difficile à utiliser, utilise des popups et des publicités intrusives, et a un tas de liens cassés... les gens ne feront pas de liens vers lui.

Et cela, même si vous avez un excellent contenu.

Donc oui, l'UX est une chose à laquelle tout propriétaire de site devrait prêter attention de toute façon. Il se trouve qu'une bonne UX peut aussi donner un coup de pouce à votre SEO.

à propos Cyril

Avec 10 années d'expérience dans le monde du web, Cyril est en mesure de vous conseiller. Il cherche principalement à offrir à ses clients les solutions les plus pertinentes et en adéquation avec leur besoin.

Toujours avec l'idée de maximiser le "Pouvoir de Conversion" de votre site, je n'hésiterai pas à vous dire "Non" au besoin :) !

En savoir plus


Cet article vous a aidé ? Partagez-le :)


Vous aimerez aussi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}