.st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;}

WordPress tag et catégorie WordPress : Apprenez à les utiliser sur votre site 

minutes de lecture

WordPress Tag vs Catégorie WordPress : quand les utiliser sur votre blog, et quelle est la différence exacte entre les deux ? Si vous lisez ceci, soit vous avez déjà une manière de faire afin de les appliquer à votre contenu, soit vous ne savez pas vraiment comment vous en servir.

Si vous vous trouvez en phase de conception de site web, c'est le moment idéal pour réfléchir et définir votre structure. C'est particulièrement vrai pour les catégories WordPress qui ont un réel impact sur le seo.

Du coup, que savez-vous vraiment de ces catégories et de ces WordPress tags (ou étiquettes WordPress) ? En quoi ces deux éléments se distinguent-ils ? Et comment les utiliser afin d'en tirer profit pour votre référencement et rendre votre site web facile à naviguer ?

Dans cet article, vous découvrirez tout ce que vous devriez à minima savoir (et un peu plus) sur les catégories et les tags.

à quoi servent-ils ?

Tout d'abord, à quoi servent ces catégories et tags WordPress, exactement ? Ces deux éléments peuvent être appliquées aux articles de blog, mais pas aux pages de WordPress. Ils créent tous deux des pages d'archives. C'est-à-dire des pages dans lesquelles tous les articles d'une catégorie ou d'un tag donné sont répertoriés.

Voici un exemple d'archive de catégorie WordPress sur La Recette Du Web. Et voici un exemple d'archive de WordPress tag.

Ceci est pertinent à deux égards :

  1. 1
    Pour les visiteurs d'un site Web, il regroupe les contenus connexes. Il s'agit d'une fonction de navigation.
  2. 2
    Pour votre contenu, il crée automatiquement des pages qui établissent un lien interne entre les articles connexes. Il s'agit d'une fonction d'optimisation pour les moteurs de recherche.

WordPress Tag vs Catégorie WordPress : En quoi sont-ils différentes l'un de l'autre ?

En fait, il n'y a qu'une seule différence réelle entre les catégories et les tags : les catégories WordPress peuvent avoir une structure (avec autant de niveaux de sous-catégories que vous le souhaitez) alors que les WordPress tags ne le peuvent pas.

Si vous avez une catégorie mère et des sous-catégories, la catégorie mère liste tout le contenu qui lui est attribué ainsi que tout le contenu de toutes ses sous-catégories.

Dans la plupart des thèmes, les catégories WordPress sont affichées dans l'article. Dans la plupart des bons thèmes, les WordPress tags ne sont pas affichés, car ils ne sont pas très utiles pour la navigation (sur votre site Web - nous ne parlons pas de Twitter ou d'Instagram, ici).

Catégories WordPress

Approfondissons les catégories WordPress

Très bien, avec les bases couvertes, regardons de plus près tout ce que vous devez savoir sur les catégories WordPress.

Combien devez-vous en avoir ?

Pour que les catégories soient utiles à vos visiteurs ainsi qu'au référencement, je vous invite à suivre ces directives :

  • Pas d'orphelins : vous ne devez pas avoir de catégories qui ne contiennent que 1 à 3 éléments de contenu. Cela ne fait pas sens et n'ajoute pas de valeur pour votre visiteur.
  • En règle générale, le moins est le mieux : un nombre trop important de catégories devient confusant pour l'utilisateur et donc complexifie/ralentit la navigation. Le nombre de catégories WordPress sur votre site doit être proportionnel à la quantité de contenu. Vous publiez un article par semaine ? 5 catégories sont suffisantes. Vous publiez 15 fois par jour ? Alors, avoir plus de catégories sera probablement utile.
  • Gardez les catégories clairement distinctes les unes des autres. "Matériel photo" et "Conseils photo" sont deux catégories clairement distinctes. "Matériel photo" et "Équipement" ne le sont pas.
  • Pour la plupart des sites web, il est préférable d'avoir des catégories dans une petite niche que d'essayer de couvrir un trop grand nombre de sujets très différents.

Comment devriez-vous nommer vos catégories ?

Je vous recommande d'utiliser un langage clair, orienté vers l'action ou les avantages, pour vos noms de catégories. Le nom de la catégorie WordPress apparaît comme une étiquette cliquable sur votre site, les règles de rédaction s'appliquent donc.

Par exemple, au lieu d'un nom de catégorie générique comme "Génération de trafic", choisissez un nom comme "Obtenir plus de trafic".

Vous pouvez également utiliser vos noms de catégories pour leur donner une certaine personnalité et communiquer votre marque. Par exemple, pensez à la façon dont l'attrait d'un site web de voyage pourrait changer en fonction des noms de catégories :

Exemple A

  • Destination
  • Astuces voyage
  • Conseils de voyage

Exemple B

  • Découvrez de nouveaux paysages
  • Voyagez plus malin
  • Pour un voyage réussi

Il s'agit des mêmes catégories dans les deux cas, avec les mêmes contenus. L'exemple A est générique et commun (mais pas particulièrement attrayant). Les termes de l'exemple B n'auront de sens que pour les personnes appartenant à un certain segment du marché du voyage, mais ils auront une résonance beaucoup plus forte auprès d'elles.

Référencement des pages de catégories WordPress

Si vous êtes tenté d'utiliser des noms de catégorie génériques à des fins de référencement, tenez compte de deux facteurs importants :

  1. 1
    Vous pouvez donner à votre page de catégorie WordPress un titre SEO/méta qui contient le mot-clé que vous voulez cibler. La bonne pratique est d'écrire le contenu de votre site pour les humains et votre méta-contenu pour les moteurs de recherche.
  2. 2
    Vous ne serez pas classé pour des termes génériques tels que "Destinations" de toute façon. Les noms de catégorie orientées vers l'action et les avantages sont les meilleurs termes à cibler pour le référencement.

Règles d'utilisation des catégories

Voici les règles que je suis, lorsque je catégorise le contenu de mes sites :

  • Un article, une catégorie WordPress : n'appliquez qu'une seule catégorie WordPress à chaque article. Si un article peut être classé dans plusieurs catégories, ajoutez-le à la catégorie la plus proche.
  • Viser un peu à côté n'est pas grave : Si vous créez un contenu qui ne correspond pas parfaitement à l'une de vos catégories WordPress, ajoutez-le simplement à la catégorie la plus proche. Il est préférable d'avoir quelques éléments tangentiellement liés dans une catégorie que d'avoir de nombreuses catégories avec presque aucun contenu.
  • Prévoyez pour l'avenir : si vous écrivez un article sur un sujet qui ne correspond à aucune de vos catégories actuelles mais qui pourrait être rejoint par d'autres articles connexes à l'avenir, ajoutez-lui une étiquette unique. Une fois que vous avez au moins 5 articles avec cette nouvelle étiquette, vous pouvez les diviser en une nouvelle catégorie.

Comment ajouter des catégories WordPress à la navigation de votre site

Le rôle des catégories est en partie de rendre votre contenu plus facile à naviguer. Alors, comment s'y prendre exactement ?

Tout d'abord, ce qu'il ne faut pas faire : n'ajoutez pas les pages de catégories dans un menu déroulant de votre navigation principale. Les menus déroulants ne sont pas très conviviaux et conduisent rapidement à une surcharge de choix dans un menu de navigation.

Si vous avez une barre latérale sur votre blog, c'est un bon endroit pour ajouter une liste de catégories WordPress. Un menu de navigation secondaire sur le blog, énumérant les catégories, peut aussi parfois fonctionner.

Une autre façon dont une bonne catégorisation peut améliorer la navigation sur votre site est le recours à des widgets d'articles connexes. Les thèmes et les plugins qui vous permettent d'afficher des articles connexes en bas des articles choisiront généralement ces articles en fonction des catégories.

Enfin, n'oubliez pas que vous pouvez créer un lien manuel vers une page de catégorie.

Par exemple, si je mentionne que chez La Recette Du Web, je publie régulièrement des articles concernant la création de site, je peux ajouter un lien vers ma page catégorie "conception de site web".

Si vous voulez en savoir plus sur la façon de configurer les catégories WordPress, consultez cet article.

WordPress Tag

Approfondissons les tags WordPress

Maintenant que nous avons abordé la question des catégories, examinons de plus près les tags WordPress et la meilleure façon de les utiliser.

N'utilisez pas les Tags WordPress comme élément de navigation

Ma première règle pour les balises est de ne pas les utiliser pour la navigation du site. Les gens avaient l'habitude d'avoir des nuages de tags sur leurs sites (parfois même des nuages de tags animés...). Heureusement, ces nuages sont passés de mode.

Les WordPress tags ne sont généralement pas un bon moyen de faciliter la navigation. Ils sont généralement trop nombreux et il n'y a pas de bon moyen d'afficher la navigation d'une tonne d'éléments sans aucune hiérarchie interne (rappelez-vous : les tags ne peuvent pas être structurés avec des relations parent/enfant à contrario des catégories).

Sur diverses plateformes sociales, les tags et étiquettes ont leur utilité, mais sur votre site web je vous recommande de ne les utiliser qu'en backend.

Les tags WordPress pour l'organisation interne

Alors, si ce n'est pour la navigation, à quoi devraient servir les tags ? Voici quelques exemples :

  • Ajoutez des étiquettes ToFu, MoFu, BoFu à votre contenu, pour indiquer à quel segment de votre public il s'adresse.
  • Créez un tag "no optin" à utiliser avec Thrive Leads de Thrive Suite, pour les articles pour lesquels vous ne souhaitez pas que vos formulaires de génération de leads habituels se déclenchent.
  • Ajoutez des tags comme " vidéo " et " audio " pour trouver rapidement tous les articles qui contiennent un certain type de média.
  • Ajoutez des tags en fonction de votre stratégie de marketing de contenu. Par exemple, vous pouvez avoir des tags "étude de cas", "histoire", "nouvelles", "tutoriel", "promotion" et les utiliser pour vous assurer que vous publiez bien à parts égales (ou autre ratio) ces types de contenu.
  • Certains widgets d'articles connexes peuvent également prendre en compte les tags. Dans ce cas, vous pouvez utiliser les tags pour affiner les recommandations d'articles connexes.

Contrairement aux catégories WordPress, vous pouvez ajouter autant de WordPress tags que vous le souhaitez, pour chaque article. Cependant, la règle "pas d'orphelins" s'applique également aux tags : il est inutile d'avoir 100 tags sur votre site si 50 d'entre eux ne contiennent qu'un seul article chacun.

Les tags WordPress et le référencement

Assurez-vous que vos pages de tags ne sont pas indexées. L'indexation de vos pages de tags crée une tonne de contenu redondant sur votre site, qui doit être rel:canonical dans les deux sens. Il n'y a probablement pas d'impact négatif à cela (tant que les canoniques sont en place), mais il n'y a certainement aucun avantage à avoir toutes ces pages de tags indexées.

Si vous voulez en savoir plus sur la façon de configurer les tags WordPress, consultez cet article.

Comment allez-vous utiliser les WordPress tags et les catégories WordPress ?

Comment avez-vous trouvé ce contenu ? Avez-vous apprécié un approfondissement un peu geek dans un sujet comme celui-ci ?

Allez-vous prendre des mesures et apporter des changements à votre site, sur la base de ce que vous avez appris sur les tags et les catégories WordPress ? Faites-moi part de vos réflexions en laissant un commentaire ci-dessous !

Cyril

à propos de Cyril

Avec 10 années d'expérience dans le monde du web, Cyril est un freelance wordpress en mesure de vous conseiller. Il cherche principalement à offrir à ses clients les solutions les plus pertinentes et en adéquation avec leur besoin.

Toujours avec l'idée de maximiser le "Pouvoir de Conversion" de votre site, je n'hésiterai pas à vous dire "Non" au besoin :) !

En savoir plus


Cet article vous a aidé ? Partagez-le :)


Vous aimerez aussi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}