.st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;}

Créer Une Formation Et La Vendre En Ligne 

minutes de lecture

Quand on est entrepreneur, nous sommes constamment à la recherche de nouvelles sources de revenus ou des moyens d'améliorer les existantes.

Aujourd’hui, je souhaite vous exposer une source de revenu intéressante qui est celle de créer une formation pour ensuite la vendre en ligne. C'est ce que l'on appelle communément un infoproduit. Je vais vous expliquer les bases fondamentales et foncièrement logiques afin de créer une formation en ligne.

Puis, afin de la vendre, nous verrons des éléments d'argumentaire à considérer pour faciliter sa vente. Mais globalement, c'est une technique simple qui et applicable pour n'importe quel produit ou service en dehors d'une formation en ligne.

Alors on y va tout de suite ...

Créer une formation, comment et pourquoi ?

Ici, quand je parle de créer un produit, c’est d'un infoproduit. C'est-à-dire un produit d’information, de produit qui offre une solution. Ma formation WordPress en est un exemple.

Créer une formation en ligne peut faire peur et freiner certaines personnes. Mais ce n’est pas forcément très compliqué à condition de savoir les choses précises que je vais vous donner.

Il faut savoir que la création de ce genre de produit est possible dans la majorité des activités.

Que ce soit pour le jardinage, la couture, la mécanique etc … Dès qu'il y'a un Savoir-Faire, il y'a une possibilité. C'est généralement possible dans tous les domaines en fait qui offre une prestation de service.
C’est le même schéma qu’en “temps normal”. Vous offrez une prestation de service, la différence est seulement que vous n’êtes pas présent(e) en chair et en os.

Vous effectuez votre prestation de service par média interposé qui peut être simplement des vidéos, de l’audio, des textes, ou un mix.

Et le gros avantage, c’est qu’il n’y a pas besoin de grand chose pour créer ce produit mis à part vos connaissances. De plus, une fois le produit créé, il ne demande pas de maintenance ou autres charges.

Comment commencer ?

Alors d’abord, pour commencer, il y’a une grosse erreur qui est faîtes par énormément de gens qui crée un produit.


Il ne faut pas chercher à vouloir mettre tout ce que vous avez dans la tête dans un seul et même produit, que ce soit un guide, un manuel, une formation vidéo etc.

Cette façon de procéder mène forcément à l’échec.

Parce que non seulement, les ventes ne vont pas forcément suivre mais c’est surtout que vous allez griller 1 mois, 2 mois voire encore plus de temps à créer un produit qui ne répond pas aux désirs des gens.

La première des choses à faire est donc de vous demander la chose suivantes :

Qu’est-ce que les gens qui visitent mon site ont le plus besoin ?

La 1ère possibilité est de cibler un problème que vos clients ont, et dont ils cherchent une solution. Plus ce problème est “douloureux”, plus votre solution se vendra (si elle répond bien efficacement à ce problème).
Ils ont peut-être déjà tenté de résoudre ce problème avec d’autres solutions inefficaces.

La 2ème possibilité est de cibler un désir. Si c’est un désir, il faudra à ce moment, bien le canaliser. Il faudra bien savoir ce que les gens veulent et non pas imaginer ce qu’ils veulent. Il faut alors se mettre à leur place.
Si vous ne savez pas, il est important de faire un sondage à ce moment-là en utilisant un simple Google Form. Demandez-leur quels sont leurs problèmes, que désirent-ils le plus, qu’est-ce qui leur rendrait le plus service ?

Vous identifiez ainsi, le(s) problème(s), désir(s) premier(s) que vous n’aviez peut-être pas encore identifié jusque là.

Créer votre formation

Une fois que ces problèmes et/ou désirs sont identifiés, vous pouvez passer à la création de votre produit. Et c’est souvent la création du produit qui fait le plus peur à la grande majorité des gens. Justement parce qu’ils s’imaginent que c’est quelque chose d’énorme, qu’ils doivent mettre tout leur savoir.

La bonne méthode est de se détacher de tout ce que vous avez sans doute appris à l’école. Ce produit ne sera pas créé de la même manière que vous avez écrit vos dissertations et mémoires.

Votre produit pour se vendre ne doit pas baser sur la théorie mais sur la pratique et l’obtention de résultats concrets !

A partir de là, vous n’avez plus besoin de donner tout ce que que vous savez. Et d’ailleurs, la plupart des gens s’en fichent royalement de ce que vous connaissez. Ce qu’ils veulent eux, c’est savoir à quoi ça va leur servir.

Comment concrètement, vos connaissances et savoirs vont leur être utile. Et si c’est ça que vous leur proposez, vous allez forcément vendre car vous leur permettez d’obtenir le résultat dont ils ont besoin. Et rien de plus, autrement s’ils souhaitent apprendre ce que vous savez, ils retourneront à l’école.

Donc, l’objectif est de :

Réussir à leur donner sous la forme la plus compacte, la plus rapide possible, la solution qui leur permet de résoudre leur problème principal, de répondre à leur désir prépondérant.

Une différence d’approche importante à cerner

Il y’a une grosse différence entre les deux approches.

La première, c’est l’approche traditionnelle :

"C’est moi, en connaissant un domaine particulier qui ai envie de donner tout ce que je connais aux gens qui apprécient ce que je fais et qui me suivent.
Tout ce que je sais, je vais le mettre dans un bouquin, une formation vidéo, une compilation audio etc."

Dans ce cas-là, les clients ne vont pas forcément acheter car vous pouvez vous tromper et ne pas identifier parfaitement le problème qu’ils ont.

Dans la deuxième approche, l’angle adopté est simplement de viser un problème partagé par tous vos clients et de leur donnez quelque chose de simple et de rapide pour le solutionner. En gros, ce que vous leur vendez n’est plus votre savoir mais une solution à leur problème.

Le format n’a alors pas d’importance. D’ailleurs, plus il sera court, rapide, mieux ce sera. A condition bien-sûr qu’il leur permette bien d’obtenir une solution.

Posez-vous la question suivante. Si vous cherchiez des moyens de perdre du poids, seriez-vous plus intéressé par un bouquin de recettes diététiques de 300 pages ou par une méthode de 20 pages qui permet de perdre 15 kg en 2 semaines.

Le deuxième, même s’il y’a moins de contenus, représente plus de valeur car c’est un résultat voulu qui est vendu. Le client n’achète pas un bouquin de recette mais une solution à son problème.

Structurer votre formation en ligne

Il va s’agir de construire le produit sur le schéma d’un cheminement allant de A à Z.


A étant le problème que votre client rencontre aujourd’hui et Z étant le résultat, la solution à terme fournit par votre produit.

Et entre A et Z, il y’a des chapitres, des journées, des modules, des étapes (comme vous voulez) qui vont façonner votre solution en une méthode de X jours, en X semaines etc.

En partant de vos connaissances et en suivant cette structure, il devient alors aisé de mettre sur pied un infoproduit qui va apporter une satisfaction au client.

Encore une fois, la clé est de partir de son désir, de son problème et d’amener une Solution et non pas un Savoir.

Vendre des formations en ligne

Une fois votre formation créée, il va vous falloir la vendre. L’idée derrière est très simple. Il vous faut identifier ce qui dans votre produit permet à votre client de récupérer sa dépense, d'avoir un retour sur investissement positif.

Imaginons un exemple de prestation liée au business. Ce sont les exemples les plus simples. On commence par ça puis je vous en donne d’autres qui ne sont pas flagrant de prime abord et que vous pourrez utiliser.

Donc, imaginons que je vend une prestation de coaching ou de consulting pour aider les entreprises à gagner plus d’argent. Imaginons que cette prestation vaut 1000€.

La façon de présenter la prestation et son prix va alors prendre toute son importance. Et je dis aux gens, je vends ma prestation de la façon suivante : “Ma prestation coûte 1000€ mais vous allez booster votre CA de 2 à 3000€ dans les X semaines qui viennent !”.

De cette manière, le produit se vend par lui-même car c’est une dépense, un investissement pour gagner plus.

Cela peut également être lié à une économie que le produit ou le service permet d’obtenir. Et là, on aborde la plupart des produits qui sont existants.

Cette économie n’est pas forcément en rapport avec le produit concurrent. Par exemple, si vous vendez une méthode pour apprendre l’Espagnol. Votre méthode coûte peut-être relativement cher et si c’est un bouquin, vous n’allez pas le comparer au livre concurrent car vous devriez alors casser votre prix.

Par contre, ce que vous allez pouvoir faire, c’est de dire au client, de lui comparer le temps qu’il va devoir passer en cours particuliers, de l’argent qu’il va devoir y dépenser :

“Avec cette méthode, vous avez un bouquin avec une série de dvd que vous allez pouvoir regarder dans le confort de votre salon. Vous allez économiser X heures de transport ; vous allez économiser X euros par heures payées en cours particuliers etc”.

La marche à suivre

Vous pouvez commencer par regarder comment votre produit ou votre service leur fait gagner de l’argent…Puis dans un deuxième temps, identifier comment votre produit ou service leur fait économiser de l’argent et/ou du temps…

Et à ce moment, vous allez pouvoir identifier une peur, une crainte qu’ont les gens. Par exemple, le fait de craindre de jeter de l’argent par les fenêtres et du temps dans des cours particuliers.

Ce qui est très intéressant à faire est d’estimer le coût engendré par le fait de ne pas agir, de ne pas acheter.

C’est une des solutions les plus simples quelque soit ce que vous vendez.

Ce que vous allez faire aujourd’hui, c’est de vous asseoir à une table et de vous posez la question suivante :

Si mon client, aujourd’hui, n’utilise pas mon produit (donc qu’il n’achète pas) ; quel est le coût de la pire conséquence qui puisse lui arriver ?

En termes de ce qui est le plus important pour lui. Les dénominateurs communs sont le plus souvent le temps et l’argent. Mais dans d’autres domaines, cela peut-être différent comme par exemple, si vous vendez une méthode pour rendre meilleur un tennisman. Son but est alors de s’améliorer, de progresser.

Ce peut-être lié à la famille, au fait de bien manger, d’être en bonne santé etc.

Vous devez donc savoir et déterminer ce qui intéresse le plus vos client et l’écrire noir sur blanc. Puis, vous devez mesurer, chiffrer la plus grande perte de cette chose là qui puisse arriver. Quelle est la conséquence la plus négative qui puisse arriver s’ils n’achètent pas votre produit ou service.

Une formation en ligne qui se vend, c’est …

Du coup, votre produit ou service se vend par lui-même.

L’idée est alors de fixer un tarif qui peut être élevé MAIS qui dans tous les cas va être inférieur au retour sur investissement qu’ils vont avoir. Le retour sur investissement en termes d’argent gagné est le plus simple à utiliser et le plus clair.

C’est à vous de déterminer le retour sur investissement qui est adéquat pour vous.

En somme

Vos clients doivent recevoir PLUS de valeur que l'investissement dans votre formation.

La plupart du temps, ils ne s’en rendent pas compte. Du coup, votre rôle est de mettre en lumière ce différentiel de valeur et l'accentuer. Voici la mise en pratique à suivre :

  • Est-ce que votre produit permet aux clients de gagner de l’argent ? Si c’est le cas, démontrez-le en utilisant des Chiffres. Afin qu’ils comprennent pourquoi et comment ils encaisseront DAVANTAGE que ce qu’ils vont dépenser.
  • Est-ce que votre produit permet aux clients de gagner du temps ? Si c’est le cas, démontrez-leur que la VALEUR du temps qu’ils vont économiser est supérieur au prix du produit.

Le principe : Traduire les bénéfices de votre produit en EQUIVALENT-ARGENT, et ainsi leur montrer que l’achat est un INVESTISSEMENT dont ils auront un retour certain.

Si vous ne trouvez aucun moyen de faire cela, voici ce que vous allez faire :

  • Dressez la liste de tous les bénéfices de votre produit / service. C’est-à-dire comment concrètement il change la vie de vos clients.
  • Listez à côté les alternatives qui permettent d’obtenir les mêmes résultats (y compris celle que le client utilise déjà si elle existe). Estimez son coût en Euros.
  • Evaluez le coût de ce qui peut arriver de pire au client s’il n’achète pas.
  • Opérez une comparaison avec le coût du produit.

Toujours chercher à vendre un produit en prouvant un retour sur investissement d’au moins 3 fois le prix du produit.


Vous aimerez aussi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}