.st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;} .st0{fill:#FFFFFF;}

Comment Améliorer Le Taux d’Ouverture En Emailing 

minutes de lecture

En email marketing, le taux d’ouverture des emails envoyés est un indicateur à suivre important.

Il est nécessaire d'avoir une liste de contact. Cela tombe sous le sens de faire des campagnes d'emailing et éventuellement des séquences automatisées.

Mais tout cela ne sert à rien s’ils n'ouvrent pas vos emails. Car s'ils n'ouvrent pas vos emails, ils ne cliqueront jamais sur les liens présents au sein de vos emails. Et s'ils ne cliquent pas sur vos liens, vous n'atteindrez jamais vos objectifs fixés avec l'envoi de ces emails.

Dans cet article, je vais vous donner quelques conseils en emailing et des exemples d'objet d'email. Nous allons voir ensemble des astuces qui vont vous permettre de booster votre taux d’ouverture en emailing.

L'enjeu est de trouver des angles pour vos sujets d’email qui poussent les gens à ouvrir vos emails.

Booster le taux d'ouverture emailing

Conseil en emailing

S'assurer que l'email soit ouvert, c'est l'unique rôle du sujet d'email !


Vous l'avez compris, avant même de voir comment faire un emailing, le construire et le structurer, il faut s'assurer qu'il soit lu au maximum. Et pour qu'il soit lu, il doit être ouvert.

Quand il va s'agir de trouver et d'écrire vos sujets d'email, il y'a un état d'esprit dans lequel se mettre. Il vous faut vous imaginer dans la tête de la personne qui le lira et répondre à cette simple question :

"Pourquoi lirai-je cet email ?"

Répondre à cette question va vous permettre d'isoler une ou plusieurs raisons. Ces raisons différentes peuvent d'ailleurs faire l'objet de test afin de déterminer le sujet d'email qui fonctionne le mieux. Si vous n'apportez pas une raison suffisante à votre contact, il n'ouvrira pas son email.

Etape par étape

Considérez votre email marketing comme une chaîne qui commence par l'envoi de vos emails et qui se termine par exemple par une vente. Et votre chaîne se compose de plusieurs maillons tels que :


envoi des emails > lecture des objets d'email > ouverture de l'email > lecture de l'email > clic sur un lien > redirection sur la page de vente > lecture de la page > clic sur le CTA > Vente.


En regardant cet enchaînement, l'interconnexion des différents éléments sautent aux yeux. Si l'un des maillons est défaillant, c'est toute la chaîne qui s'affaiblit.


Le rôle de chaque étape est de vendre la suivante.


Si on applique ce fonctionnement avec notre taux d'ouverture en emailing, l’idée n’est alors pas de vendre votre produit ou service dans le sujet de votre email, mais simplement de vendre l’ouverture de celui-ci.


Je le répète : Le rôle d’un sujet d’email, c’est de vendre l'ouverture de l'email et c'est tout.


Fonctionner de la sorte est ultra efficace et simplifie également le travail de réflexion

Exemples d'objet d'email et d'angles à adopter

"You are not alone"

Il existe un sujet d’email à l'origine utilisé sur le marché américain. Je ne l'ai jamais trop aperçu sur le marché francophone. C'est donc un exemple d'objet email que les gens ne connaissent pas encore trop.

Selon les différents tests qui ont été effectué par différents marketeurs, c'est un sujet d'email qui entrainent énormément d’ouverture d’emails.

“You are not alone”


Ce sujet donne en français “Vous n’êtes pas tout(e) seul(e)”


C'est un test à effectuer sur votre prochain emailing. Si vous inscrivez “Vous n’êtes pas tout seul” dans son sujet, vous risquez d'être surpris par le taux d'ouverture qu'il va générer.

Ici, c’est donc un sujet déjà tout fait. Mais que se passe-t-il quand vous allez vouloir construire un sujet d’email de manière autonome. Et bien, l’idée centrale est la même.

L’objectif va être d’écrire quelque chose qui va toucher les gens et qui va les pousser à la curiosité et piquer leur intérêt.

Utiliser le négatif dans les sujets d'emails

Il y’a quelque chose aussi qui fonctionne très bien : c’est l'utilisation de la négativité.

Si nous prenions en exemple un titre d'article sur la manière de s'habiller pour une soirée, quelle serait pour vous la version suscitant le plus de curiosité ?

“Comment s’habiller pour une soirée ?”,
“Comment ne pas s’habiller pour une soirée ?”
“Les 3 erreurs à ne pas faire pour s’habiller lors d’une soirée”

Il est probable que vous soyez plus attiré par la version 2 ou 3. Par celles qui inconsciemment suscite chez vous la question : "Quelles sont ces erreurs ? Est-ce que je les commet ?".

Retenez bien-sûr que l’idée derrière cela et cherchez à l'appliquer sur vos objets d'emails.

Pour utiliser la négativité dans vos sujets d'email voici ce qu’il faut faire.


  • Commencez par identifier des points dans votre activité correspondants à des choses à éviter
  • Et tournez-les de manière à dire aux gens “Voilà ce qu’il ne faut pas faire”.


Me concernant, je peux envisager d'écrire un sujet d'email tel que : "Ne faites pas cette erreur en choisissant votre freelance wordpress".

Cet email, adressé à des prospects en recherche de prestataire pour créer un site suscitera clairement de l'intérêt et de la curiosité gages d'ouverture de l'email.


Utiliser le mot "Nouveau" dans vos sujets d'emails

Le mot “Nouveau” fonctionne extrêmement bien. Tout ce qui est nouveau, les nouveautés fonctionnent très bien.

C'est ce que nous apprend les secteurs de la technologie et de la mode.

Exemple du secteur high-tech

Le secteur de la technologie renouvelle continuellement ses appareils.

C’est le cas pour les smartphones, les tablettes. Le secteur sait très bien que les gens sont avides de nouveautés.
C’est presque instinctif, comme si quelque chose attirait irrémédiablement les gens et leur attention vers ce qui est Nouveau, encore jamais vu.

Un produit nouveau fonctionnera toujours mieux qu’un ancien. Pourtant, les gens ne le connaissent pas forcément, et l’ancien n’est pas non plus forcément obsolète. Mais c’est comme ça …
Du coup, il peut-être parfois intéressant de faire du nouveau avec de l’ancien. C’est-à-dire de reprendre un ancien produit et en faire une version reloaded, avec des choses en plus, ou des points mis à jour. En faire une mouture qui apporte quelque chose de nouveau par rapport à l’ancienne. C’est l’idée de la “Nouvelle Edition”.

Exemple du secteur de la mode

C'est le cas également des “Nouvelles Collections” du secteur de la mode.

La prochaine fois que vous entrez dans un magasin tel que Zara, repérez le portant Nouvelle Collection et posez-vous la question de la différence d’impact et d’attrait qu’il y’aurait si les termes “Nouvelle Collection” n’étaient pas inscrits …

Vous pouvez le tester, vous verrez que vous vendrez davantage. Et dans le cadre de notre article, vous constaterez que le fait d’inscrire “Nouveau” dans un sujet d’email boostera irrémédiablement son taux d’ouverture.

Je vous invite à tester l'ajout de notion de "Nouveauté" dans vos objets d'email. Cela ne sera peut-être pas facile selon votre activité et votre secteur mais cherchez tout de même un moyen pour effectuer ce test.


Cela vaut le coup !


Vous constaterez que le fait d’inscrire “Nouveau” dans un sujet d’email boostera irrémédiablement son taux d’ouverture.

En bref

Pour résumer

Tout ce qui va piquer la curiosité va fonctionner.


Idée 1 :

«Vous n’êtes pas tout seul»


Idée 2 :

Utilisez la négativité : dites ce qu’il ne faut PAS faire.
Par exemple : «Comment ne PAS vous habiller pour Noël»


Idée 3 :

Utilisez le mot «Nouveau». Vous pouvez faire précéder votre sujet par
«Nouveau : [votre sujet]».


A FAIRE :


  1. Conservez un fichier texte avec tous les sujets d'emailings que vous envoyez avec leur taux d’ouverture associés.
  2. Inspirez-vous de vos meilleurs sujets pour en créer de nouveaux.

De cette manière, vous savez ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné. Cela vous aide à construire de nouveaux sujets d’email plus rapidement en vous basant sur quelque chose qui a déjà fonctionné par le passé. Il vous suffit alors de simplement changer quelques mots, modifier la tournure de la phrase etc.


à propos Cyril

Avec 10 années d'expérience dans le monde du web, Cyril est en mesure de vous conseiller. Il cherche principalement à offrir à ses clients les solutions les plus pertinentes et en adéquation avec leur besoin.

Toujours avec l'idée de maximiser le "Pouvoir de Conversion" de votre site, je n'hésiterai pas à vous dire "Non" au besoin :) !

En savoir plus


Cet article vous a aidé ? Partagez-le :)


Vous aimerez aussi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}